Anniversaires de la Bataille de Reims organisés par le 16e régiment d'infanterie légère

Le 204e anniversaire de la bataille de Reims [édition 2018]

Version1 1

C'est avec un temps nuageux que le gros des troupes est arrivé le vendredi en fin d'après-midi, à Champigny. Après leur installation au campement, le repas a été servi dans la joie et la bonne humeur.

 

Le samedi matin, quelques renforts sont arrivés au camp. Vers 9 heures, le général a rassemblé ses hommes pour une marche en direction de Muizon.  Après deux heures de marche sous la pluie, les pieds dans la boue, les soldats sont arrivés à destination, où les attendaient le premier adjoint au maire, les élus de Muizon, ainsi que de nombreux Muizonnaises et Muizonnais. Une prise d’armes célébrant la bataille de Reims s'est déroulée au pied du monument commémorant le premier combat aérien accompagné d'un discours du maire honoraire de la commune. Aux alentours de midi, les troupes ont sorti leur casse-croûte de leur havresac et ont déjeuné.

Après le repas, les officiers ont rassemblé les troupes pour marcher en direction de Champigny et le mont Saint Pierre, sur les traces parcourues 204 ans plutôt par les grognards de l’Empereur. Malgré une marche difficile et sous un temps capricieux, aucune perte, ni désertion n'a été déplorée. 

Arrivés à Champigny, les soldats de la grande armée se sont dirigés sur la bute du Mont Saint Pierre pour une école du soldat et du peloton. Ce moment a aussi été l'occasion pour le capitaine DUTEL du 16e Régiment d'Infanterie Légère de remettre leur paire d'épaulettes aux voltigeurs HUCHOT et RESCH en récompense de leur première année de service. Vers 17 heures 30, les troupes sont rentrées au campement.

 

Le dimanche matin, sur les coups des 10 heures, l'armée Napoléonienne s'est rassemblée pour partir en direction de la place de la mairie de Champigny. Les troupes, arrivées en ordre serré, au pas cadencé et au son des tambours, ont commémoré la bataille de Reims, en compagnie de monsieur le Maire et des habitants de la commune. Après le verre de l’amitié offert par la commune, vers midi, les troupes sont rentrées au campement, ont pris leur dernier repas, et ont levé le camp pour rentrer dans leurs garnisons respectives. 

 

 

L'ensemble des membres du 16e Régiment d'Infanterie Légère tient à remercier les reconstitueurs pour leur présence à cet évènement. Nous remercions également la mairie de Champigny pour nous avoir prêté les infrastructures nécessaires au bon déroulement de l’anniversaire de la bataille de Reims ainsi que celle de la commune de Muizon pour son accueil le samedi matin.

 

 

Quelques photos : (Merci à Mylène Palisse & Michel Langrenez pour les nombreuses photos)

 

29066284 820597861471163 767979606094381056 o

 

29102072 548641128843954 6830941756789573437 n

29133487 548624862178914 5265651348464739893 n

 

29026439 548633802178020 4016551465294356464 n

29027284 548625858845481 5202336708795240687 n29027156 548640715510662 7717966216832055108 n

Le 203e anniversaire de la bataille de Reims [édition 2017]

Affiche reims finale

Samedi, vers 10h00, les premières troupes : Infanterie légère, infanterie de ligne, grenadiers et chasseurs de la garde, Etat-Major, sont arrivées et ont pris place dans le gymnase prêté par la commune de Champigny. Après quelques accolades et rigolades, les troupes ont pris place à table pour un repas frugal et rapide. Les troupes se sont ensuite équipées et ont emprunté au rythme des tambours, un long chemin sinueux et boueux en direction du Mont Saint Pierre pour réaliser des écoles du soldat et du peloton, le tout sous l'oeil exercé de l’Empereur.

 

 

 

A l’arrivée à l'observatoire, malgré l’absence de soleil, et entouré d’un panorama magnifique, l’Empereur passa en revue les troupes qui l’acclamèrent en criant « Vive l’Empereur ! ».  

 

Les écoles du soldat et du peloton commençèrent vers 15h00. Les manœuvres furent réalisées avec  sérieux et rigueur malgré quelques glissades.

 

Vers 16H00, les officiers ont réuni autour d'eux les troupes en formant un carré pour réaliser une prise d'armes au cours de laquelle fut récompenser un jeune voltigeur du 16e léger. Sous les yeux des troupes et de l’Empereur, et dans une ambiance empreinte d’émotion, le capitaine DUTEL remit ses épaulettes au voltigeur DOGIMONT.

 

Ensuite, les troupes retournèrent au pas au gymnase. La soirée commença par un apéritif offert par le 16e Léger et s’en suivi par un repas convivial et chaleureux.

 

 

 

DIMANCHE : Vers 10h30, les troupes ont défilé dans les rues de Champigny, au pas et en grande tenue, pour se diriger vers la mairie de Champigny. Les troupes, sous le commandement des officiers, ont formé la haie et l’Empereur les passa en revue. Après avoir été accueilli par le Maire et son conseil municipal, la commune offrit un vin d’honneur au sein même de la mairie où les troupes purent voir les vitrines dédiées à l'Empire et à la bataille de Reims.

 

Un dernier verre clôtura ce premier week-end de la saison et les troupes repartirent dans leurs garnisons respectives.

P1030115

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    

                  

Départ des troupes en direction du Mont Saint Pierre (samedi après-midi)

 

 

P1030250

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'école du soldat et du peleton du samedi après-midi

 

 

P1030354 copie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le carré autour des officiers pour la remise des épaulettes au Voltigeur DOGIMONT

 

 

P1030426

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Défilé des troupes dans les rues de Champigny en direction de la Mairie (dimanche matin)

Le 202e anniversaire de la bataille de Reims [édition 2016]

Le 201e anniversaire de la bataille de Reims et la remise du fanion d'alignement du peloton de voltigeurs [édition 2015]

 

Le 16ème léger a commémoré le 201ème anniversaire de la bataille de Reims qui s'est déroulée le 13 mars 1814, lors de la campagne de France, le samedi 14 mars au Mont Saint Pierre.

Il a débuté par un repas tiré des havresacs, et au coin de feux de bivouac, puis a été suivi d'ateliers et d'évolution de troupes. Le 16ème a été accompagné, outre de l'Empereur et de quelques officiers d'état-major, de cavaliers démontés, de vieille garde et d'infanterie de ligne. Vers 16h00, 17h00, une prise d'armes a été effectuée devant le monument du Mont Saint Pierre, en présence de l'Empereur.

La dislocation du dispositif s'est effectuée vers 17h30.

Le dispositif en place :

Revue

 

Galerie de portraits :

Portrait

Portrait-1

Portrait-2

 

Le 16ème Léger au complet :

16ème-Leger

 

La remise du fanion d'alignement par l'Empereur lui-même :

Remise fanion

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 19/03/2018

×